transition-energetique

Cap sur la transition énergétique !

transition-energetiqueEngagement phare de François Hollande qui souhaite « faire de la France la nation de l’excellence environnementale », la transition énergétique est aujourd’hui en discussion. Elle fait notamment l’objet d’une concertation citoyenne innovante.

Après les réunions de travail en présence de chercheurs, d’acteurs de l’environnement, et d’industriels, le débat a quitté les salles feutrées du ministère pour associer directement des citoyens. Le 25 mai dernier, 1 500 participants préalablement tirés au sort ont ainsi pu s’exprimer et se positionner sur la transition énergétique… du jamais vu !

Cette démarche de démocratie participative est inédite. Elle permet de décloisonner le débat et s’affranchir du seul regard des experts pour mieux appréhender les enjeux citoyens qui touchent à la transition énergétique.

Le résultat de la concertation est riche d’enseignements.

Pour la majorité des participants (66, 5%), la transition énergétique représente une véritable chance de s’engager dans un modèle de société plus sobre et plus respectueux de l’environnement avant d’être un levier économique créateur d’emplois ou d’être une urgence face aux dérèglements climatiques. La protection de l’environnement est l’une des toutes premières motivations. Il faut noter à cet égard que 45, 75% des personnes du panel se disent prêtes à réduire leurs déplacements pour moins polluer.

L’enquête fait encore savoir que les freins à la transition énergétique, pour les citoyens, seraient principalement financiers (39%). Réponse prévisible, les nouvelles technologies dédiées à l’environnement – comme les panneaux photovoltaïques par exemple – restent assez onéreuses.

A la question de « qui doit assumer la responsabilité de la transition énergétique », les participants du débat répondent à une très grande majorité l’Etat (58%). C’est le Gouvernement qui devra faire preuve de volontarisme sur le sujet bien avant les industriels, les collectivités ou les simples particuliers.

En outre, sur la question du nucléaire et des énergies renouvelables, les citoyens consultés (50% d’entre eux) demandent en priorité le lancement d’un grand plan de Recherche & Développement national et européen pour développer de nouvelles filières.

Dernier élément très optimiste, la concertation a démontré que la transition énergétique faisait largement consensus. Les trois-quarts des participants pensent ainsi qu’elle aura des effets positifs profitables à l’ensemble de la société française.

Cet exercice de démocratie participative – « sans précédent » selon les mots de la ministre Delphine Batho – ne va pas rester lettre morte. Les contributions des 1 500 citoyens vont maintenant être traitées pour alimenter la préparation du projet de loi sur la programmation énergétique présenté à l’automne.

Les priorités sont déjà fixées. La France doit notamment réduire sa dépendance aux énergies fossiles et développer de nouvelles énergies plus propres et plus économes des ressources de la planète alors que la précarité énergétique touche un nombre croissant de ménages.

La société est prête à bouger. Les mentalités ont évolué. L’environnement est devenu une priorité aux yeux des Français comme l’a révélé la concertation citoyenne. A présent, le volontarisme et les réponses politiques doivent être vraiment à la hauteur !

Une réflexion sur “ Cap sur la transition énergétique ! ”

  1. Ce soir à 19h en fédération, j’accueille Laurence Rossignol, secrétaire nationale à l’environnement, sénatrice de l’oise, pour une réunion sur la transition écologique et social,vous pouvez nous rejoindre ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>