Archives pour la catégorie En campagne

parlement-europen-tt-width-604-height-403

A cinq jours du scrutin, 5 arguments pour voter et faire voter à Gauche dimanche !

parlement-europen-tt-width-604-height-403A J-5 des élections européennes qui ont lieu ce dimanche 25 mai, 5 arguments à partager :

1.  Le 25 mai, un seul tour pour voter contre le bilan de la droite européenne !

Cela fait 10 que la droite dirige l’Europe. Elle est majoritaire depuis 2004 dans les trois institutions européennes : le Conseil, le Parlement et la Commission. Sortante, la droite est entièrement responsable de la dérive actuelle de l’Europe !

2.  Le 25 mai, un seul tour pour réorienter l’Europe !

L’Europe des libéraux et des conservateurs n’est pas prospère, elle n’est pas démocratique et encore moins sociale. La droite construit l’Europe sur la loi du plus fort et les égoïsmes nationaux. Signe de son manque d’ambition, elle a imposé pour la première fois une baisse du budget européen en 2014. Plus que jamais, il faut élire une majorité progressiste pour changer de projet européen !

3.  Le 25 mai, un seul tour pour choisir le nouveau président de la Commission européenne !

Pour la première fois, le bulletin de vote des citoyens européens va avoir une incidence directe sur le choix du président de la Commission. Voter PS, c’est voter pour Martin Schulz contre Juncker, ancien protecteur du paradis fiscal luxembourgeois et candidat officiel de la droite européenne au poste de président !

4.  Le 25 mai, un seul tour pour une Europe enfin sociale !

La droite européenne va-t-elle mettre en place un SMIC européen ? défendre le droit à l’avortement partout en Europe ? répondre au chômage des jeunes ? mettre fin aux politiques d’austérité ? renouer avec la croissance au service de l’emploi ? Pour une Europe enfin sociale, ne pas se tromper de bulletin !

5.  Le 25 mai, un seul tour pour faire barrage au FN !

Profitant de l’abstention, Marine Le Pen souhaite que le Front National devienne dimanche soir « le premier parti de France ». Pour la première fois dans l’histoire, l’extrême droite pourrait arriver en France en tête d’un scrutin national… Ne nous résignons pas !

 Retrouvez ici toutes les propositions du Parti Socialiste Européen

https://www.choisirnotreeurope.fr/propositions

AfficheVilleneuve-d'Asq

Elections européennes > Participez au débat le lundi 28 avril

AfficheVilleneuve-d'AsqDans le cadre des élections européennes qui se tiendront le dimanche 25 mai, le Bureau d’information du Parlement européen avec le soutien de la ville de Villeneuve d’Ascq organisent un débat le :

Lundi 28 avril à 18h
Salle Marianne

Place de la République – Villeneuve d’Ascq

Avec :

  • Jean-Louis COTTIGNY et Gilles PARGNEAUX, Parti socialiste – PSE
  • Karima DELLI, Europe Écologie Les Verts – ALE
  • Jacky HÉNIN, Front de Gauche – GUE/NGL
  • Dominique RIQUET, Union des Démocrates et Indépendants
  • Tokia SAÏFI, Union pour un Mouvement Populaire – PPE
  • Laurent DANIEL, PPE

Nous vous y attendons nombreux !

Retrouvez toutes les propositions des candidats socialistes pour les élections européennes sur le site choisirnotreeurope.fr

 

Tous ensemble pour une belle victoire collective à Villeneuve d’Ascq

Nous avons accueilli avec beaucoup de joie et d’émotion les résultats des élections municipales qui se sont déroulées ce dimanche 30 mars à Villeneuve d’Ascq.

Avec 58,44% des suffrages, les citoyens ont choisi à une large majorité de faire confiance à notre liste de rassemblement des forces de progrès Ensemble pour Villeneuve d’Ascq conduite par Gérard Caudron.

Nous tenons particulièrement à saluer les 7 élus socialistes : Didier Manier, Olfa Laforce, Jean-Michel Molle, Nathalie Fauquet, Victor Burette, Fadila Bilem et Saliha Khatir.

Un grand bravo également à tous les militants et aux colistiers non-élus sans qui rien n’aurait été possible et qui ont mené une campagne du tonnerre pendant plus de 7 mois !

Le nouveau mandat commence dès aujourd’hui avec deux mots d’ordre : AU TRAVAIL et ALLEZ VILLENEUVE !

Résultats complets (Ministère de l’intérieur)

Participation : 54,05%

  • Villeneuve d’Ascq Bleu Marine – Véronique Descamps : 14,72%, 3 élus au Conseil municipal
  • Villeneuvois avant tout – Florence Bariseau : 26,85%, 6 élus au Conseil municipal et 1 élu au Conseil communautaire (Lille Métropole)
  • Ensemble pour Villeneuve d’Ascq 2014 – Gérard Caudron : 58,44%, 40 élus au Conseil municipal et 8 élus au Conseil communautaire (Lille Métropole)
897912206_B972366304Z.1_20140331102735_000_GTN26RD7C.1-0.jpg

Avec 58,44 % des voix, Gérard Caudron réélu sans trembler pour un sixième mandat

Article La Voix du Nord paru le 31 mars 2014 dans l’édition de Villeneuve d’Ascq – Par Stéphane Hubin

En tête dimanche dernier avec une avance confortable sur ses deux adversaires qualifiés pour le second tour, Gérard Caudron est sorti tranquille vainqueur hier de la triangulaire qui l’opposait à l’UMP et au FN. Le maire sortant avait considéré dans la semaine qu’un score s’approchant des 60 % serait pour lui « un triomphe ». Avec 58,44 % des voix, il a dit dimanche soir toute son émotion de voir le contrat quasi-rempli. Il lui permet de conserver les 40 sièges de sa majorité au conseil municipal, où l’UMP double le nombre de ses représentants avec six élus tandis que le FN y fait son entrée avec trois conseillers.

897912206_B972366304Z.1_20140331102735_000_GTN26RD7C.1-0.jpgLes dimanches se suivent et ne se ressemblent en rien à Villeneuve-d’Ascq. Après le coup de froid de dimanche dernier où la majorité sortante, mine déconfite, avait affiché sa déception de devoir en passer par un second tour, l’hôtel de ville a pris un coup de chaud hier soir. Dans une ambiance de fête aux accents parfois potaches, les partisans de Gérard Caudron ont donné de la voix pour saluer une victoire somme toute plutôt tranquille malgré un taux d’abstention de 45,95 % qui a confirmé un certain désamour des Villeneuvois avec les urnes.

L’histoire retiendra que pour permettre à Gérard Caudron d’entrer dans le costume de son sixième mandat, les Villeneuvois ont choisi de lui renouveler presque à l’identique son score d’il y a six ans, celui qui lui avait permis de s’imposer face à Jean-Michel Stievenard (PS) et Didier Plancke (UMP). Le contexte d’une lutte fratricide à gauche, qui avait ancré le scrutin dans une incroyable dramaturgie en 2008, avait chauffé les esprits à blanc. De cette ambiance à la fois fébrile et survoltée il n’était plus question hier soir. Avec ferveur et une pointe d’arrogance, le camp du maire sortant a surtout fêté l’ampleur d’une victoire attendue avec une certaine assurance depuis dimanche dernier. La confortable avance de Gérard Caudron sur ses deux outsiders au premier tour faisait murmurer aux uns et aux autres que l’enjeu du scrutin d’hier résidait plus dans le fait de savoir si les 40 sièges de la majorité sortante seraient préservés ou non.

Avec un score de 58,44 % des voix, cet objectif fixé par la majorité sortante est atteint, elle qui ne semble pas avoir pâti outre mesure de la fracture assumée avec les Verts dans l’entre-deux tours. Mais il faudra faire un peu de place à l’opposition de droite et à l’extrême droite. Après ses 21,94 % du premier tour, Florence Bariseau a confirmé hier qu’une partie des Villeneuvois lui vouait une certaine fidélité. La candidate UMP-UDI double le score de son prédécesseur en 2008 avec 26,85 % des suffrages, et enregistre un gain de 900 voix par rapport à dimanche dernier. Plus que satisfaite, la chef de file de l’opposition du mandat précédent, qui l’emporte dans deux bureaux à Annappes, sort renforcée de ces élections municipales. Elle disposera d’un groupe de six élus contre trois précédemment, et gagne un poste de conseiller communautaire que Florence Bariseau assurera elle-même dans la nouvelle majorité.

Qualifié pour cette triangulaire après dix-neuf années d’absence du débat municipal, le Front national a lui aussi confirmé ce dimanche son score du premier tour. Avec 14,72 % des voix, Véronique Descamps, qui perd quinze voix seulement par rapport à dimanche dernier, montre que sa candidature n’a pas seulement rassemblé les contestataires traditionnels des premiers tours de scrutin. Elle entre au conseil municipal avec deux de ses colistiers, une première, à Villeneuve-d’Ascq. Un fait marquant que Gérard Caudron n’a pas voulu exploiter. Citant un à un les noms des 49 élus du nouveau conseil municipal, il a demandé à ce que la salle applaudisse chacun d’eux. « Ceux qui ont été élus ce soir représentent tous les Villeneuvois », a souligné le vainqueur de la soirée, resté figé quelques minutes devant son pupitre à savourer la clameur. Empli d’émotion, Gérard Caudron, au soir de la confirmation d’un sixième mandat, a voulu jouer la carte de la sagesse. « Je suis bien loin ce soir du Gérard Caudron rugissant d’il y a six ans et j’éprouve une très grande émotion à l’issue d’une campagne humainement difficile », a-t-il assuré avant de demander à sa majorité de faire preuve « d’envie » pour défendre le rayonnement de Villeneuve-d’Ascq. « Un travail qui sera difficile dans le contexte d’une nouvelle majorité à LMCU », a-t-il conclu avant de s’adonner à l’exercice des embrassades.

manipulation

« théorie du genre » : L’intox du FN de Villeneuve d’Ascq contre l’égalité hommes-femmes !

manipulationLe Front National de Mme Descamps vient de faire diffuser dans l’entre-deux-tours des élections municipales un tract sur la « théorie du genre ».

Le sujet n’a aucun rapport avec le scrutin local. Mais le FN a choisi d’en faire un enjeu de campagne. Son but ? Exacerber les fantasmes et les peurs à quelques jours du second tour.

Mensonges et contrevérités

Le tract électoral de Mme Descamps n’est qu’une entreprise de manipulation.

Car la fameuse « théorie du genre » n’est pas enseignée dans les écoles. Elle ne figure pas et n’a jamais figuré dans les programmes officiels de l’Éducation nationale !

L’Éducation nationale n’enseigne aux enfants que le civisme, le respect de l’autre et de ses différences ainsi que le refus des discriminations liées au sexe, à la couleur de peau ou à la religion… nos valeurs républicaines !

Une nouvelle fois, le FN convoque les arguments les plus fallacieux pour se faire élire… Mobilisons- nous dimanche pour lui barrer la route de Villeneuve d’Ascq !

Pour aller plus loin http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2014/02/26/theorie-du-genre-dix-liens-pour-comprendre_4372618_3224.html

10009586_10203313334656432_988787364_n

Dimanche prochain, pas une voix ne doit manquer pour Villeneuve d’Ascq !

10009586_10203313334656432_988787364_nDimanche dernier, 9 480 voix se sont portées sur notre liste Ensemble Pour Villeneuve d’Ascq 2014 conduite par Gérard Caudron.

Merci aux électeurs qui nous ont fait confiance dès le premier tour !

En totalisant 45, 54% des suffrages exprimés, Ensemble Pour Villeneuve d’Ascq est arrivée bien en tête, devant l’UMP de Mme Bariseau qui totalise 21, 94 % des voix et le Front National qui parvient, tout de même, à récolter 14, 48% des bulletins.

En cause ? Le taux d’abstention record qui réunit à Villeneuve d’Ascq près de 47% des inscrits. C’est un très mauvais point pour notre démocratie de proximité.

La Gauche n’a pas fait le plein de ses voix. De nombreux électeurs nous ont manqué au premier tour. Il faut absolument retenir au plan national le message d’impatience devant des résultats économiques et sociaux qui se font beaucoup trop attendre !

Cependant, l’abstention fait d’abord le jeu du FN. Plus les électeurs de Gauche s’abstiennent, plus le vote FN est élevé.

Le 30 mars, dimanche prochain, mobilisons, votons et faisons voter à Villeneuve d’Ascq !

Faisons échec à la Droite et continuons ensemble pour Villeneuve d’Ascq avec Gérard Caudron !