Archives pour la catégorie Revue de presse

897912206_B972366304Z.1_20140331102735_000_GTN26RD7C.1-0.jpg

Avec 58,44 % des voix, Gérard Caudron réélu sans trembler pour un sixième mandat

Article La Voix du Nord paru le 31 mars 2014 dans l’édition de Villeneuve d’Ascq – Par Stéphane Hubin

En tête dimanche dernier avec une avance confortable sur ses deux adversaires qualifiés pour le second tour, Gérard Caudron est sorti tranquille vainqueur hier de la triangulaire qui l’opposait à l’UMP et au FN. Le maire sortant avait considéré dans la semaine qu’un score s’approchant des 60 % serait pour lui « un triomphe ». Avec 58,44 % des voix, il a dit dimanche soir toute son émotion de voir le contrat quasi-rempli. Il lui permet de conserver les 40 sièges de sa majorité au conseil municipal, où l’UMP double le nombre de ses représentants avec six élus tandis que le FN y fait son entrée avec trois conseillers.

897912206_B972366304Z.1_20140331102735_000_GTN26RD7C.1-0.jpgLes dimanches se suivent et ne se ressemblent en rien à Villeneuve-d’Ascq. Après le coup de froid de dimanche dernier où la majorité sortante, mine déconfite, avait affiché sa déception de devoir en passer par un second tour, l’hôtel de ville a pris un coup de chaud hier soir. Dans une ambiance de fête aux accents parfois potaches, les partisans de Gérard Caudron ont donné de la voix pour saluer une victoire somme toute plutôt tranquille malgré un taux d’abstention de 45,95 % qui a confirmé un certain désamour des Villeneuvois avec les urnes.

L’histoire retiendra que pour permettre à Gérard Caudron d’entrer dans le costume de son sixième mandat, les Villeneuvois ont choisi de lui renouveler presque à l’identique son score d’il y a six ans, celui qui lui avait permis de s’imposer face à Jean-Michel Stievenard (PS) et Didier Plancke (UMP). Le contexte d’une lutte fratricide à gauche, qui avait ancré le scrutin dans une incroyable dramaturgie en 2008, avait chauffé les esprits à blanc. De cette ambiance à la fois fébrile et survoltée il n’était plus question hier soir. Avec ferveur et une pointe d’arrogance, le camp du maire sortant a surtout fêté l’ampleur d’une victoire attendue avec une certaine assurance depuis dimanche dernier. La confortable avance de Gérard Caudron sur ses deux outsiders au premier tour faisait murmurer aux uns et aux autres que l’enjeu du scrutin d’hier résidait plus dans le fait de savoir si les 40 sièges de la majorité sortante seraient préservés ou non.

Avec un score de 58,44 % des voix, cet objectif fixé par la majorité sortante est atteint, elle qui ne semble pas avoir pâti outre mesure de la fracture assumée avec les Verts dans l’entre-deux tours. Mais il faudra faire un peu de place à l’opposition de droite et à l’extrême droite. Après ses 21,94 % du premier tour, Florence Bariseau a confirmé hier qu’une partie des Villeneuvois lui vouait une certaine fidélité. La candidate UMP-UDI double le score de son prédécesseur en 2008 avec 26,85 % des suffrages, et enregistre un gain de 900 voix par rapport à dimanche dernier. Plus que satisfaite, la chef de file de l’opposition du mandat précédent, qui l’emporte dans deux bureaux à Annappes, sort renforcée de ces élections municipales. Elle disposera d’un groupe de six élus contre trois précédemment, et gagne un poste de conseiller communautaire que Florence Bariseau assurera elle-même dans la nouvelle majorité.

Qualifié pour cette triangulaire après dix-neuf années d’absence du débat municipal, le Front national a lui aussi confirmé ce dimanche son score du premier tour. Avec 14,72 % des voix, Véronique Descamps, qui perd quinze voix seulement par rapport à dimanche dernier, montre que sa candidature n’a pas seulement rassemblé les contestataires traditionnels des premiers tours de scrutin. Elle entre au conseil municipal avec deux de ses colistiers, une première, à Villeneuve-d’Ascq. Un fait marquant que Gérard Caudron n’a pas voulu exploiter. Citant un à un les noms des 49 élus du nouveau conseil municipal, il a demandé à ce que la salle applaudisse chacun d’eux. « Ceux qui ont été élus ce soir représentent tous les Villeneuvois », a souligné le vainqueur de la soirée, resté figé quelques minutes devant son pupitre à savourer la clameur. Empli d’émotion, Gérard Caudron, au soir de la confirmation d’un sixième mandat, a voulu jouer la carte de la sagesse. « Je suis bien loin ce soir du Gérard Caudron rugissant d’il y a six ans et j’éprouve une très grande émotion à l’issue d’une campagne humainement difficile », a-t-il assuré avant de demander à sa majorité de faire preuve « d’envie » pour défendre le rayonnement de Villeneuve-d’Ascq. « Un travail qui sera difficile dans le contexte d’une nouvelle majorité à LMCU », a-t-il conclu avant de s’adonner à l’exercice des embrassades.

Logo_La_Voix_du_Nord

Les militants socialistes ont désigné leurs candidats pour les municipales

Les militants socialistes ont voté ce jeudi pour désigner leurs candidats aux élections municipales dans le cadre de la liste de rassemblement menée par Gérard Caudron, « Ensemble pour Villeneuve d’Ascq 2014″.

1477544_10202539673755393_960037473_n

PhotoVDN-13092013-AccordPSRC

Accord PS-Caudron : « le fruit de longs cheminements des uns et des autres »

« Par les temps qui courent, il n’y a pas de place pour des querelles d’ego, il faut qu’on soit responsable ». La phrase est signée Didier Manier. Avec les deux autres élus du  groupe PS au conseil municipal, Olfa Laforce et Jean-Michel Molle, avec aussi le  secrétaire de section, Victor Burette, il revient sur les conditions et le sens d’un engagement avec le maire sortant. En résumé ? Entre les deux ennemis d’hier, il y a plus d’idées partagées que de points de rupture, alors…

VDN-13092013-AccordPSRC

voeux

Municipales : le PS villeneuvois officiellement prêt à discuter avec tous ses partenaires

voeuxCe samedi s’est déroulée la traditionnelle cérémonie des vœux de la section socialiste de Villeneuve d’Ascq. Une salle comble, une ambiance bonne enfant, le plaisir de se retrouver tous ensemble pour partage la feuille de route de l’année et bien entendu le verre de l’amitié…

L’occasion également de montrer notre volonté de rassemblement des forces de gauche et de progrès dans la perspective des échéances municipales de 2014. En tant que première force politique lors des dernières échéances électorales, c’est de la responsabilité du Parti socialiste de porter cette volonté d’un dialogue constructif. Un rassemblement qui doit se faire sur la base des projets et dans le respect de chacun.

Comme nous l’avions déjà annoncé, ce projet des socialistes pour la ville sera construit de manière participative au cours du premier semestre 2013 avec les citoyens, les associations et l’ensemble des forces vives sur le territoire. Nous aurons l’occasion de préciser prochainement les thèmes de ces réunions et leur calendrier.

Autres annonces lors de ces vœux, la mise en ligne d’une page Facebook du PS villeneuvois et la création prochaine d’un blog, fenêtre sur l’activité de la section, de ses élus et lieu d’échange avec les villeneuvois.

Enfin, ces vœux ont également été l’occasion de mettre à l’honneur Guy RENAUX, l’infatigable militant qui fêtera cette année sa cinquantième année d’adhérent au Parti socialiste. Une pensée également pour Bernard ENGRAND, premier Secrétaire de la section lors de la création de la ville nouvelle et qui a déjà dépassé ce demi-siècle d’adhésion depuis 3 ans.

 VDN 28012013 VOEUX SECTION PS VILLENEUVE D'ASCQ