reforme-fiscale-2011

Contre le « ras-le-bol fiscal », la réforme de la fiscalité !

reforme-fiscale-2011Le système fiscal français est complexe. Il ne compte pas moins de 380 taxes différentes. Il évolue chaque année. Il n’est pas compréhensible pour le commun des citoyens. Dans l’opinion publique, l’impôt est très mal perçu,

Le Premier ministre a décidé d’engager la réforme fiscale. C’était l’un des engagements phares de François Hollande. Cette remise à plat du système doit rétablir « des règles plus justes, plus efficaces et plus lisibles » et donc incontestables en matière d’impôts.

Car les jacqueries anti fiscales se multiplient depuis le début du quinquennat. Des catégories de la population – pas forcément les plus modestes, bien au contraire – se mobilisent contre le Gouvernement. Hier, il s’agissait des « Pigeons », ces entrepreneurs de start-up vent-debout contre la taxation de la plus-value lors des cessions d’entreprises. Aujourd’hui, il s’agit des « Bonnets rouges », les industriels de l’agro-alimentaire contre l’écotaxe. Il y a quelques semaines, il s’agissait des clubs de football de Ligue 1 contre la taxe à 75%.

Dans ce débat, la Gauche doit rappeler que la République n’est pas une somme d’intérêts particuliers et catégoriels. Elle repose sur l’effort de tous, selon ses moyens. L’impôt n’est pas une punition, il est un outil au service de l’intérêt général et de la justice sociale !

Il ne s’agit pas de baisser ou d’augmenter le curseur. La stabilité fiscale est au cœur de la réforme. Cette stabilité fiscale est également appliquée par la Gauche dans les collectivités locales. Ainsi, le taux d’imposition n’a pas augmenté depuis 2010 pour le Département du Nord et depuis 2007 pour Villeneuve d’Ascq !

La réforme fiscale doit rétablir le consentement républicain à l’impôt. L’impôt, c’est ce qui permet de faire vivre les services publics. Mais c’est aussi ce qui permet à la France de compter des infrastructures de qualité et d’être compétitive sur le plan économique. Sans impôt, point d’investissement, point de formation, point de croissance !

Alors, vive l’impôt et la réforme fiscale !

Une réflexion sur “ Contre le « ras-le-bol fiscal », la réforme de la fiscalité ! ”

  1. Je suis parfaitement d’accord de payer mes d’impôts (revenus sur les retraites (quoi que….., TVA, CSG, impôts locaux….. mais qu’il soit équitable et soumis a tous les revenus, je dis bien tous les revenus mêmes les plus faibles. Une participation, même symbolique qui couvrirais les frais administratifs de l’impôt, serais bien appréciée par l’ensemble des contribuables. Je saisit l’occasion qui m’est donné de dénoncer le scandale des cotisation dus aux mutuelles de santé supporté par les retraités qui la plupart avoisinent plus 12% de leur retraites !!!! Sachant que la plupart des soins sont pris en charge par la SECU (ALD…..) C’est un chantier auquel l’état devrais s’y attacher. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>