Archives du mot-clé gouvernement

arton3010

Politique de la ville : Villeneuve d’Ascq reste prioritaire !

500_23345_vignette_Ilot-4-Villeneuve-d-Ascq-Juillet-2013-05Le Ministère vient de rendre public le nouveau zonage de la politique de la ville en vigueur au 1er janvier 2015. C’est le critère de la concentration urbaine de la pauvreté qui a été retenu pour définir la liste des 700 communes et des 1 300 quartiers prioritaires. Certains territoires sont ainsi sortis de la politique de la ville tandis que d’autres seront désormais éligibles aux aides.

A Villeneuve d’Ascq, les 3 quartiers concernés – Pont-de-Bois, Résidence et une partie du quartier Hôtel de Ville (secteur des Vétérans) – restent prioritaires et pourront continuer d’être accompagnés. Cette année, la politique de la ville a permis d’y injecter 314 000 euros !

La nouvelle carte devrait également ajouter de nouveaux quartiers sur la liste comme La Poste (Ronsard et Corneille) et la rue du Terroir (Triolo).

Dès ce mois de juin, l’élaboration du nouveau contrat de ville sera lancée à l’échelle de la métropole lilloise ; pour la première fois en concertation avec les habitants ! Il s’agit – dans chacun des quartiers prioritaires – d’articuler le projet urbain à l’économie et au social en mobilisant les moyens de l’État et des collectivités : l’emploi des jeunes, l’éducation et l’accueil des enfants, la qualité de vie au quotidien sont au cœur des priorités.

Parallèlement, le nouveau programme de rénovation urbaine sera dévoilé en septembre par le Ministère. 200 quartiers, identifiés par l’ANRU, bénéficieront d’investissements conséquents ; 5 milliards d’euros de subventions nationales sont prévues… Rendez-vous à la rentrée pour les nouvelles annonces !

arton3459

Projet de loi « ALUR » : la gauche agit contre la crise du logement !

arton3459Le secteur du logement est en proie à une pénurie, une forte augmentation des prix et une spéculation qui aggravent les inégalités : il a besoin de régulation. C’est l’objectif du projet de loi « ALUR » pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové qui est en discussion à l’Assemblée nationale.

Avec le projet « ALUR », 2 mesures phares vont être instaurées :

- la Garantie Universelle des Loyers (GUL) : véritable « sécurité sociale » du logement qui permettra aux locataires de se passer d’une caution solidaire ;
- l’encadrement des loyers qui va mettre un terme aux loyers abusifs constatés dans les secteurs les plus tendus comme la métropole lilloise.

Le projet contient bien d’autres mesures qui touchent aux règles d’urbanisme, à la construction et à la transition écologique du logement afin d’équilibrer un marché du logement en crise.

Comme l’a souligné Audrey Linkenheld, notre députée de la 2ème circonscription du Nord également rapporteure du projet de loi à l’Assemblée nationale :

« Je suis convaincue que ce texte répond à ce que beaucoup d’entre nous ont depuis longtemps réclamé, c’est-à-dire une vraie régulation pour le logement parce que c’est un bien de première nécessité et une vraie régulation pour l’urbanisme parce que nos territoires sont notre bien commun. »

Satellite

Avec la Gauche, de nouvelles avancées pour les droits des femmes !

SatelliteLa ministre en charge des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem vient de présenter hier en Conseil des ministres son projet de loi contre les inégalités hommes – femmes.

En la matière, le bilan de la droite n’est pas fameux… Les droits des femmes n’ont pas progressé sous le quinquennat de M. Sarkozy. Ils ont même régressé. Une dizaine de centres IVG ont par exemple dû fermer, rendant plus difficile l’accès à l’avortement. En 2009, l’Etat a remis en cause les subventions attribuées au Planning familial. Les violences faites aux femmes n’ont pas sérieusement prises en compte : aucune réponse n’a été apportée. En outre, une approche punitive de la prostitution a été consacrée avec l’instauration en 2003 du délit de racolage passif qui met en danger les prostituées au lieu de les protéger. Enfin, la parité n’a jamais été une préoccupation du gouvernement précédent : l’élection de Conseillers territoriaux (abrogés depuis) dans les départements et les régions allaient même aggraver l’inégalité de représentation entre les femmes et les hommes.

Par ses désengagements et son inaction, la droite est responsable de la persistance des inégalités à tous les niveaux : dans l’orientation scolaire, devant la contraception, dans la vie professionnelle avec des écarts injustes de rémunération injustes entre femmes et hommes.

Dès l’élection de François Hollande, un signal fort a été envoyé pour l’égalité femmes – hommes avec la parité instaurée au gouvernement. Le projet de Najat Vallaud Belkacem propose aujourd’hui « d’aborder l’égalité dans toutes ses dimensions ». Toute une batterie de mesures est ainsi prévue : la réforme du congé parental, le renforcement des amendes aux partis politiques qui ne respectent pas la parité, des sanctions contre les entreprises qui ne respectent pas l’égalité professionnelle, de nouvelles dispositions pour lutter contre les violences conjugales faites aux femmes ou encore la parité et l’image des femmes dans les médias. Avec la Gauche, enfin l’égalité peut avancer !

Pour en savoir plus sur le projet de loi :http://femmes.gouv.fr/expose-des-motifs-du-projet-de-loi-pour-legalite-entre-les-femmes-et-les-hommes/

1935497

De nouveaux droits pour les consommateurs !

1935497Le projet de loi sur la consommation du ministre de la Consommation et de l’Economie Sociale et Solidaire vient d’être présenté jeudi dernier en Conseil des ministres. Il consacre de nouveaux droits pour l’ensemble des citoyens.

Pendant des années, les trois principaux opérateurs de téléphonie mobile français se sont mis d’accord sur les prix des forfaits et les clauses des contrats ce qui leur a permis de se partager les parts du marché sans souffrir d’aucune concurrence. En 2005, SFR, Bouygues et Orange ont finalement été condamnés pour entente illicite à des millions d’euros d’amendes à l’initiative d’une association de consommateurs. Cependant, les clients qui ont payé des années leur abonnement à un tarif trop élevé et qui ont directement subi le préjudice n’ont jamais reçu aucune indemnité.

C’est l’un des manquements dans la législation que la nouvelle loi va régler en instaurant le mécanisme des actions collectives qui existe déjà dans de nombreux pays européens. Cette mesure va permettre aux consommateurs de se grouper afin d’obtenir réparation devant la justice en cas de litige sans devoir débourser d’énormes frais. C’est donc tout un rapport de force qui va évoluer en faveur des citoyens avec la mise en place de l’action de groupe.

Le projet de loi prévoit bien d’autres mesures : la sanction de la fraude dans le domaine alimentaire, la chasse aux clauses abusives dans les contrats d’assurance habitation ou automobile, une meilleure protection contre les crédits à la consommation ou encore la lutte contre l’obsolescence programmée de nos appareils électroniques.

A l’heure où le pouvoir d’achat est une préoccupation majeure, cette loi – présentée à l’Assemblée nationale courant juin – permettra à tous les consommateurs d’obtenir de meilleures garanties.

Pour en savoir plus sur le Projet de loi du Gouvernement c’est ici  http://www.economie.gouv.fr/loi-consommation