Archives du mot-clé La Tribune

B6xNSsPIMAAYdDc

Tous Charlie ?

Comment relire ces évènements après l’émotion collective qu’ils ont suscités ?

Force est de constater que tous les manifestants n’ont pas forcément approuvé les dessins que Charlie Hebdo nous opposait régulièrement.

Si nous sommes descendus dans la rue, c’est que, à la manière de Voltaire, sans être forcément en accord avec ce qu’exprimaient nos journalistes et dessinateurs, nous ressentions que leur liberté de l’exprimer était la plus précieuse de nos libertés partagées.

Tuer des journalistes, c’était affirmer que l’obscurantisme pouvait l’emporter sur la liberté d’expression et de création culturelle. Tuer des policiers, c’était affirmer que le fanatisme religieux pouvait être plus fort que l’ordre républicain. Tuer des personnes de confession juive, c’était affirmer qu’une religion pouvait nier le sens même de la vie humaine et envahir l’espace spirituel.

Cette négation de la liberté a été viscéralement insupportable à notre conscience individuelle et collective.

Lorsque la démocratie est soumise à rude épreuve, elle se ressource dans l’expression directe du peuple. Oui, nous avons été fiers d’être français avec ces mobilisations. Non par nationalisme, mais par la redécouverte de notre devise liberté, égalité, fraternité et d’un principe fondamental, la laïcité.

Saurons nous conduire un combat non de l’occident contre l’orient, non du nord contre le sud, mais de l’humanité contre ses dérives ? Trouverons nous les parades aux lacunes que l’éducation, la vie dans nos quartiers, nos relations internationales, peuvent laisser générer dans des esprits influençables et désespérés.

Ces défis sont les nôtres.

Victor Burette, Président du Groupe Socialiste

divers printemps 10 014

Villeneuve d’Ascq : à la pointe du développement durable !

Villeneuve d’Ascq est une commune pionnière dans le développement durable. Des politiques volontaristes ont été lancées avec par exemple la création dans la ville d’un pôle d’économie sociale et solidaire ou le renouvellement de la flotte automobile par des véhicules propres qui représentent aujourd’hui 70% du parc.

En 2007, un Agenda 21, véritable feuille de route du développement durable dans la ville, a été élaboré avec la participation des habitants, des agents municipaux et des acteurs locaux. 45 actions phares ont été mises en place dans la gestion des espaces verts et la protection de la biodiversité, les économies d’énergie ou encore la qualité du cadre de vie.

Aujourd’hui, Villeneuve d’Ascq est une commune exemplaire en matière d’éco-administration. Signataire en 1996 de la Charte d’Aalborg des villes durables, la municipalité a adopté une politique d’achats éthiques et responsables, a intégré le commerce équitable, inséré des clauses sociales dans ses marchés publics, utilise des produits respectueux de l’environnement et construit ou réhabilite des bâtiments en Haute Qualité Environnementale (HQE) à l’image de l’école maternelle La Fontaine.

fin 2010 044

En outre, le bilan énergétique de la commune montre qu’elle est en phase avec l’objectif de réduction des gaz à effet de serre. En matière d’éclairage public par exemple, la consommation de l’année 2012-2013 a été inférieure de 30% par rapport à l’année de référence.

Le développement durable est dans l’ADN de Villeneuve d’Ascq. Les kilomètres de pistes cyclables, l’importance des parcs et des espaces verts, la structuration des transports en commun ont fait de la commune une ville naturellement soucieuse de l’environnement.

Depuis 2004, la municipalité propose également aux habitants de s’engager en faveur des énergies renouvelables, des économies d’énergie et des ressources naturelles. N’hésitez pas à consulter le service de développement durable !

Victor BURETTE
Président du Groupe socialiste

violences-conjugales-300x200

Lutter contre les violences faites aux femmes, un combat d’actualité !

En 1999, les Nations Unies ont décidé que le 25 novembre serait la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Quinze ans plus tard, ce combat est plus que jamais d’actualité.

En France, 154 000 femmes ont affirmé avoir été victimes de viol entre 2010 et 2011. 16% des femmes déclarent ainsi avoir subi des rapports sexuels forcés ou des tentatives de rapports forcés au cours de leur vie

Sur un autre plan, les violences conjugales ont fait 146 morts dont 121 femmes en 2013 ! Une femme sur 10 est victime de violences conjugales en France. Qu’elles soient verbales, physiques, sexuelles ou psychologiques, les violences faites aux femmes sont loin d’être réglées.

Avec le 4ème plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes, le gouvernement met en pratique des actions structurantes et double les moyens.

La lutte contre ce fléau passe également par l’apprentissage de la citoyenneté et des valeurs d’égalité au sein de l’école et de la famille et par une mobilisation des pouvoirs publics.

A Villeneuve d’Ascq un solide réseau se mobilise quotidiennement pour apporter des réponses. Il s’agit notamment de l’association Louise Michel qui vient de fêter ses 30 ans. Mais également l’association Mères pour la Paix qui prépare l’avenir, lutte contre les stéréotypes dès le plus jeune âge, en lançant un concours intitulé « Femmes de paix » à destination de 8 collèges de la métropole dont 2 villeneuvois.

Victor Burette, Président du Groupe socialiste

latribune

Des investissements importants et volontaristes !

latribuneLa rentrée est l’occasion de faire le tour des travaux réalisés près de chez soi.

A Villeneuve d’Ascq, les changements sont nombreux et importants !

Sur le Pont-de-Bois, le collège Simone de Beauvoir vient d’ouvrir ses portes avec de nouveaux aménagements paysagers. Côté culture et patrimoine, le musée du Terroir a été inauguré cet été, après deux ans de travaux. Quant aux équipements sportifs, ils ont été vernis avec notamment la construction d’une tribune au stade Jean-Jacques et du Dojo Nord. Il serait injuste de ne pas citer les rénovations dans les écoles de la ville à l’image du groupe scolaire La Fontaine qui a bénéficié d’une restructuration complète ou la mise en chantier de la nouvelle crèche au Nord de la ville.

Les équipements publics, les infrastructures et le cadre de vie font la réputation de Villeneuve d’Ascq. Il s’agit d’atouts que nous devons cultiver.

L’investissement public est à la hauteur de notre ville. Il a fortement augmenté pour passer de 12,3 millions à 20,7 millions d’euros en 2013 sans augmentation des impôts depuis 2007, avec un autofinancement presque doublé en 6 ans et un taux d’endettement inférieur de moitié à la moyenne des villes de la même strate que Villeneuve d’Ascq.

La baisse annoncée des dotations de l’Etat va être une vraie difficulté pour l’avenir. Notre commune est bien gérée, elle peut y faire face. Mais nous savons qu’il faudra redoubler d’efforts pour préserver nos investissements et un haut niveau de service public.

Victor BURETTE, Président du Groupe socialiste

101013-1

Rythmes scolaires : l’intérêt des enfants est prioritaire !

101013-1Le passage de la semaine de 4 jours et demi à la semaine de 4 jours en 2008 a été une grave erreur. Les élèves français sont devenus, dans le monde, les élèves qui subissaient les journées les plus longues et les plus chargées. Conséquences : manque de concentration, fatigue et baisse catastrophique des résultats scolaires.

Dès 2012, une grande réforme des rythmes a été lancée par le ministère de l’Éducation nationale. L’objectif prioritaire ? Mieux adapter le temps de l’école aux temps des enfants.

A Villeneuve d’Ascq, la réforme va être appliquée pour la première fois à la rentrée scolaire 2014-2015 dans les classes maternelles et primaires du public.

La réflexion a débuté en mars 2013 avec la demande de report d’un an de la réforme pour entamer une large concertation autour de la nouvelle organisation du temps scolaire.

Dans notre commune, l’intérêt des enfants a été placé au cœur du nouveau dispositif :

- avec le choix du samedi matin comme demi-journée supplémentaire : une pause de 2 jours entiers est jugée trop longue par les spécialistes ;

- avec le choix de rallonger la matinée à 3h15 car c’est la période la plus propice à l’apprentissage ;

- ou encore avec le choix de la gratuité pour les nouvelles activités proposées dans le temps périscolaire. Villeneuve d’Ascq est l’une des rares communes à prendre totalement en charge les nouvelles actions pédagogiques pour les enfants !

Toutes les informations sur la mise en œuvre en septembre des nouveaux rythmes scolaires à retrouver ici dans La Tribune du mois de juin 2014