Archives du mot-clé refondation de l’école

Rythmes-scolaires

Réforme des rythmes scolaires : stop à la démagogie !

Décidément la droite à ne perd pas une occasion de critiquer et de faire étalage de sa démagogie : après la manipulation des chiffres sur le budget, voilà qu’elle ressort ses contrevérités sur la réforme des rythmes scolaires.

Il faut rétablir les faits !

D’abord pour nous, pour la gauche, pour les humanistes, la priorité c’est le bien être des enfants !

Ce n’est visiblement pas le cas de la droite : c’est démagogique et irresponsable d’opposer l’intérêt de l’enfant à celui des parents comme elle le fait lorsqu’elle déclare « L’intérêt de l’enfant oui mais pas au détriment de celui des parents ! »

Elle oublie que l’intérêt supérieur des parents c’est l’épanouissement de leurs enfants.

  • Elle réclame une concertation… qui est déjà en cours !

D’abord, si la ville a décidé une mise en œuvre de la réforme à la rentrée 2014 c’est justement pour laisser tout le temps nécessaire à l’organisation d’une concertation approfondie avec les parents, les enseignants, les équipes éducatives.

Plusieurs réunions se sont déjà déroulées, d’autres encore doivent avoir lieu.

A Villeneuve d’Ascq il y a 6000 élèves dans 49 écoles. Concrètement, la concertation cela signifie qu’il faut discuter avec :
- 250 délégués de parents d’élèves
- 49 directrices et directeurs d’écoles
- 2 inspecteurs
- 5000 familles
- 600 agents municipaux

Et le moins qu’on puisse dire c’est que la droite ne manque de culot quand on se souvient qu’elle a, en son temps, imposé depuis Paris le passage à la semaine de 4 jours sans consulter personne !

  • A part critiquer… elle ne propose rien de nouveau

Sa seule suggestion c’est de resservir l’une de ses propositions démagogiques dont elle a le secret : un referendum local ! Non seulement cette proposition était illégale, mais en plus ce n’est qu’un « copié-collé » de ce que plusieurs sections locales de l’UMP avait déjà fait ici ou là.

Sur le fond cette proposition est complètement à coté de la plaque car le débat sur la réforme des rythmes scolaires et la réussite des enfants ne peut se réduire à une simple question à laquelle on répondrait par oui ou par non.

Elle fait aussi mine de s’offusquer parce que la mairie a travaillé sur différentes hypothèses qu’elle soumet à la concertation. Mais, où est le problème puisqu’il s’agit bien d’hypothèses de travail et de support pour la discussion et les échanges ?

Sa seule proposition concrète c’est d’impliquer notre réseau d’associations culturelles et sportives pour la réussite de cette réforme. Mais personne ne l’a pas attendu pour y penser. C’est une proposition que nous avons faite depuis plus d’un an !

C’est une nouvelle illustration de sa « stratégie du coucou » qui consiste à s’approprier ce qui est fait depuis des années par les majorités municipales successives !

  • Enfin il faut rappeler que son bilan sur l’éducation quand elle était au gouvernement c’est :

- La mise à sac méthodique l’Education Nationale pendant 10 ans.

- Une véritable saignée imposée à l’école avec la suppression de 80 000 postes d’enseignants et 35 000 postes de surveillants.

A Villeneuve d’Ascq rien qu’en 2012 c’était :
- la disparition de la classe passerelle à l’école Mermoz,
- la supression d’un poste dans les écoles maternelles Toulouse Lautrec, Taine et La Fontaine ou encore à l’école élémentaire René Clair.

- La ruine de la formation initiale des enseignants…

blog -eleve n est pas un rythme scolaire

L’UMP villeneuvoise veut passer les rythmes scolaires à la roulette russe !

blog -eleve n est pas un rythme scolaireEn vue du prochain Conseil municipal de Villeneuve d’Ascq, Florence Bariseau du groupe d’opposition Alternatives a déposé un vœu « pour l’organisation d’un référendum local sur les rythmes scolaires ».

Rien d’inédit… Il s’agit d’une demande politicienne des sections UMP qui sont minoritaires dans leur commune. La même initiative a été prise à Tourcoing, juste avant les vacances scolaires. L’UMP villeneuvoise ne fait que du copier-coller !

L’intérêt de l’UMP locale pour l’éducation est trop soudain pour être sincère… Etrangement, Florence Bariseau n’a jamais proposé d’organiser un référendum local lorsque le Gouvernement de M. Sarkozy fermait des classes ou supprimait des postes d’enseignants dans notre commune de Villeneuve d’Ascq !

A six mois des élections municipales, proposer un référendum local ressemble à une petite manœuvre de pré-campagne. Ce n’est pas vraiment joli de se faire une publicité personnelle sur le dos des enfants villeneuvois. C’est même assez cynique !

Le sujet est sérieux. Les rythmes scolaires ne vont pas se jouer à pile ou face !

Le référendum n’a jamais été un exercice intelligent. Il vise à trancher une question simple par oui ou par non. Sur la question des rythmes scolaires, ce n’est pas de préférence personnelle dont il s’agit mais de l’intérêt supérieur de l’enfant et du respect de son rythme biologique pour favoriser sa réussite scolaire. Une question autrement plus complexe qui mérite un peu de temps de réflexion.

Pour réussir à Villeneuve d’Ascq, la réforme nécessite une véritable concertation entre les acteurs de l’école. C’est ce à quoi s’est engagée Françoise Martin, Adjointe à l’Enseignement, et c’est de cette manière que nous pourrons trouver la meilleure organisation possible dans notre commune. Mais de cela, l’UMP s’en soucie-t-elle vraiment ?

réunion educ 2

Refondation de l’école : retour sur la réunion publique

RP Refondation de l'école 30052013Une bonne soixantaine de personnes ont assisté à notre débat sur la refondation de l’école jeudi 30 mai à la salle Masqueliez dans le quartier de Flers.

Yves Durand, rapporteur du projet de loi à l’Assemblée nationale, Olivier Caremelle et Alexandre Lechner du Collectif des Elus Démocrates et Républicains à l’Education (CEDRE) ainsi qu’Audrey Linkenheld, députée de la circonscription se sont tour à tour exprimés avant de prolonger le débat avec l’ensemble des participants.

Cliquez ici pour accéder au compte-rendu de la réunion.

FLYER REUNION DEBAT REFONDATION DE L'ECOLE LE 30 MAI A VILLENEUVE D'ASCQ

Réunion publique sur la Refondation de l’école

FLYER REUNION DEBAT REFONDATION DE L'ECOLE LE 30 MAI A VILLENEUVE D'ASCQ
La Section PS de Villeneuve d’Ascq organise le jeudi 30 mai à 19h une réunion publique sur la Refondation de l’école.

Celle-ci se déroulera à la salle Masqueliez (167, rue Jules Guesde) en présence de :

- Yves Durand, député du Nord et rapporteur de la loi à l’Assemblée nationale
- Claire Leconte, Professeur émérite de psychologie de l’éducation à l’Université Lille 3
- Anne Mikolajczak, Présidente de la FCPE Nord
- Olivier Caremelle, Porte parole du Collectif des Elu(e)s Démocrates et Républicains à l’Education (CEDRE)
- Alexandra Lechner, Conseillère générale du Nord et Présidente de la Commission Education

Au-delà de la question des rythmes scolaires, ce débat sera l’occasion de prendre de la hauteur sur une réforme globale et courageuse qui engage l’école dans l’ère du changement.

Il s’agit bien sur du réinvestissement significatif dans les ressources humaines mais également des enjeux pédagogiques qui s’articulent autour de cinq priorités pour la rentrée 2013 :

-  Reconstruire la formation professionnelle des métiers du professorat et de l’éducation ;
- Rénover en profondeur l’enseignement du premier degré ;
- Faire entrer l’école dans l’ère du numérique ;
-  Atteindre des objectifs ambitieux de réduction du décrochage scolaire ;
- Développer l’éducation artistique et culturelle.

Venez nombreux !