Archives du mot-clé République

manipulation

« théorie du genre » : L’intox du FN de Villeneuve d’Ascq contre l’égalité hommes-femmes !

manipulationLe Front National de Mme Descamps vient de faire diffuser dans l’entre-deux-tours des élections municipales un tract sur la « théorie du genre ».

Le sujet n’a aucun rapport avec le scrutin local. Mais le FN a choisi d’en faire un enjeu de campagne. Son but ? Exacerber les fantasmes et les peurs à quelques jours du second tour.

Mensonges et contrevérités

Le tract électoral de Mme Descamps n’est qu’une entreprise de manipulation.

Car la fameuse « théorie du genre » n’est pas enseignée dans les écoles. Elle ne figure pas et n’a jamais figuré dans les programmes officiels de l’Éducation nationale !

L’Éducation nationale n’enseigne aux enfants que le civisme, le respect de l’autre et de ses différences ainsi que le refus des discriminations liées au sexe, à la couleur de peau ou à la religion… nos valeurs républicaines !

Une nouvelle fois, le FN convoque les arguments les plus fallacieux pour se faire élire… Mobilisons- nous dimanche pour lui barrer la route de Villeneuve d’Ascq !

Pour aller plus loin http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2014/02/26/theorie-du-genre-dix-liens-pour-comprendre_4372618_3224.html

reforme-fiscale-2011

Contre le « ras-le-bol fiscal », la réforme de la fiscalité !

reforme-fiscale-2011Le système fiscal français est complexe. Il ne compte pas moins de 380 taxes différentes. Il évolue chaque année. Il n’est pas compréhensible pour le commun des citoyens. Dans l’opinion publique, l’impôt est très mal perçu,

Le Premier ministre a décidé d’engager la réforme fiscale. C’était l’un des engagements phares de François Hollande. Cette remise à plat du système doit rétablir « des règles plus justes, plus efficaces et plus lisibles » et donc incontestables en matière d’impôts.

Car les jacqueries anti fiscales se multiplient depuis le début du quinquennat. Des catégories de la population – pas forcément les plus modestes, bien au contraire – se mobilisent contre le Gouvernement. Hier, il s’agissait des « Pigeons », ces entrepreneurs de start-up vent-debout contre la taxation de la plus-value lors des cessions d’entreprises. Aujourd’hui, il s’agit des « Bonnets rouges », les industriels de l’agro-alimentaire contre l’écotaxe. Il y a quelques semaines, il s’agissait des clubs de football de Ligue 1 contre la taxe à 75%.

Dans ce débat, la Gauche doit rappeler que la République n’est pas une somme d’intérêts particuliers et catégoriels. Elle repose sur l’effort de tous, selon ses moyens. L’impôt n’est pas une punition, il est un outil au service de l’intérêt général et de la justice sociale !

Il ne s’agit pas de baisser ou d’augmenter le curseur. La stabilité fiscale est au cœur de la réforme. Cette stabilité fiscale est également appliquée par la Gauche dans les collectivités locales. Ainsi, le taux d’imposition n’a pas augmenté depuis 2010 pour le Département du Nord et depuis 2007 pour Villeneuve d’Ascq !

La réforme fiscale doit rétablir le consentement républicain à l’impôt. L’impôt, c’est ce qui permet de faire vivre les services publics. Mais c’est aussi ce qui permet à la France de compter des infrastructures de qualité et d’être compétitive sur le plan économique. Sans impôt, point d’investissement, point de formation, point de croissance !

Alors, vive l’impôt et la réforme fiscale !

photo[1]

A l’agenda : la cérémonie d’accueil des Villeneuvois ayant acquis la nationalité française

photo[1]

Ce samedi 9 novembre, était célébrée à l’Hôtel de ville la cérémonie d’accueil des Villeneuvois ayant acquis la nationalité française. Il s’agit d’une manifestation symbolique, tout particulièrement dans la période actuelle… On regrettera d’ailleurs l’absence des formations politiques habituellement si promptes à donner des leçons d’intégration. 

Oui, des immigrés venant d’un autre pays avec une autre culture, peuvent se retrouver ici, travailler ici, se marier ici, fonder une famille ici, s’intégrer ici, dans notre République et devenir français !

C’est un message important dans le contexte actuel…

Car la société se radicalise, les actes racistes sont en recrudescence (+ 12% en 2012 selon la Commission nationale consultative des droits de l’homme), les discriminations ne faiblissent pas, elles connaissent une « augmentation sensible » d’après le Défendeur des droits. Les discours politiques se durcissent. Le droit du sol – le fondement de la nationalité française –est remis en cause. Plus que jamais, le dernier arrivé, l’immigré fait figure de bouc émissaire.

Face aux thèses xénophobes, aux mensonges de l’extrême droite, aux fantasmes et aux préjugés sur l’immigration, voici neuf réponses de fond, chiffrées, claires, nettes et précises formulées par un spécialiste des flux migratoires qui réagissait aux propos du représentant FN Florian Philippot sur le plateau de l’émission de Thierry Ardisson.

A diffuser !

1. Les immigrés « nous envahissent » ? Faux, ils sont nécessaires à notre démographie et juste en nombre suffisant. Ils étaient 267.000 en 2011 pour 200.000 Français qui quittent notre territoire chaque année.

2. Les immigrés n’ont « jamais été aussi nombreux » ? Faux, ils étaient 7% de la population en 1981, ils ne sont plus que 6% aujourd’hui.

3. Les expulsions « ont ralenti » sous François Hollande ? Faux, il y a eu 38.000 reconduites à la frontière en 2012 avec Manuel Valls et 8000 chaque année seulement sous François Mitterrand.

4. Les immigrés « servent le grand patronat » ? Faux, les immigrés économiques ne représentent que 10% de l’ensemble et ne pèsent pas sur les salaires.

5. Les « salaires baissent » à cause des immigrés ? Faux, ils augmentent de +0,27% grâce à eux.

6. La prochaine immigration sera « asiatique » ? Faux, d’une part parce que les frontières de ces pays sont fermées au Nord et au Sud, d’autre part parce que les Asiatiques n’ont pas les moyens d’immigrer.

7. La France « championne d’Europe » de l’immigration légale ? Faux, le Royaume-Uni a accueilli en 2011 550.000 immigrés, l’Allemagne 500.000, l’Italie 385.000 et la France, 267.000.